Daniel Buren, le marbre et le miroir

Déjà ses fameuses colonnes célébraient « sur des kilomètres » le marbre noir des Pyrénées. Retour au 6, rue du Pont de Lodi où Daniel Buren avait déjà exposé il y a plus de trente ans dans l’espace qu’a repris kamel mennour. Le galeriste avait dû repousser ses propres murs en 2007 pour engager cette collaboration avec le célèbre artiste qui se poursuit avec ce nouveau projet. Alors qu’il a investi le musée d’art moderne de Strasbourg avec « Comme un jeu d’enfant » parmi des dizaines de projets ces dernières années, celui qui s’est fait autrefois un très prolixe théoricien, s’amuse à nouveau avec le marbre et la lumière, le blanc immaculé et les couleurs vives ou lézardées de veines, les perspectives et les reflets innombrables. En fonction du lieu bien sûr, mais aussi en permettant à certains travaux de se décrocher et de partir modifier d’autres lieux qui n’auront d’autres choix que d’être accueillants.

Production : Collectif Combo / kamel mennour.

Capture d’écran 2015-02-11 à 19.16.52 Capture d’écran 2015-02-11 à 19.17.24 Capture d’écran 2015-02-11 à 19.17.37