Lee Ufan à Versailles

Un des artistes majeurs du mouvement Mono-ha, Lee Ufan, a été l’artiste invité en 2014 par le château de Versailles. Plus connu au Japon où il vit et travaille comme philosophe, c’est en France notamment qu’on le reconnaît comme un plasticien à part entière. Après avoir invité Giuseppe Penonne en 2013, l’ex-directeur du Centre Pompidou et du Musée d’art moderne de Paris, Alfred Pacquement a choisi de proposer l’artiste coréen pour succéder au maître de l’arte povera et appréhender les jardins conçus par Le Nôtre il y a 350 ans. On y retrouve ses matériaux de prédilection : pierres et plaques de métal industrielles, gravier et peinture. Dans une volonté d’inviter le spectateur à voir autrement, à découvrir des bosquets inédits et à penser un dialogue éphémère entre un lieu chargé historiquement et esthétiquement et une proposition minimale et subtile.

L’artiste intervient après Jeff Koons, Xavier Veilhan, Takashi Murakami, Bernar Venet et Joana Vasconcelos.

Exposition produite avec le soutien de kamel mennour au château de Versailles et dans ses jardins du 17 juin au 2 novembre.

Production du film par Collectif Combo.